Assurance qualité

La CTI est un organisme indépendant, chargé par la loi française depuis 1934 d’évaluer toutes les formations d’ingénieur, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d’ingénieur en France et à l’étranger. Au fil des années, les missions de la CTI ont évolué et mais les principales missions sont :

  • L’évaluation périodique de toutes les formations d’ingénieurs des établissements français sur le territoire national en vue de leur accréditation à délivrer un titre d’ingénieur diplômé. La CTI est décisionnaire pour l’accréditation des établissements privés et consulaires ; elle rend des avis aux ministères compétents pour les établissements de statut public.

 

  • La définition du profil générique de l’ingénieur de niveau master et l’élaboration des critères et procédures nécessaires à la délivrance du titre d’ingénieur et à l’accomplissement des missions de la CTI. La CTI contribue ainsi à l’évolution continue des formations d’ingénieurs et à leur adaptation aux besoins des entreprises et de la société en général.

 

  • Le développement d’une culture d’assurance qualité au sein des écoles françaises et de la CTI elle-même, conformément aux Standards and guidelines for quality assurance in the European higher education area (ESG) adoptés par les Ministres de l’enseignement supérieur des 48 pays participant à l’espace européen de l’enseignement supérieur. L’évaluation de formations d’ingénieurs françaises et étrangères en vue de l’attribution de labels qualité afin de délivrer le label européen de qualité des formations d’ingénieurs EUR-ACE® (niveau master).

 

  • Toutes actions qui œuvrent en faveur de la reconnaissance académique et professionnelle du titre d’ingénieur diplômé français. Du fait qu’en France la profession d’ingénieur n’est pas réglementée (pas d’ordre des ingénieurs), la CTI est l’interlocuteur naturel des instances professionnelles étrangères d’ingénieurs. La CTI est membre de réseaux et associations européennes et internationales et a signé dans ce cadre des accords de coopération et de reconnaissance mutuelle avec d’autres agences d’assurance qualité.

 

Pour plus de détails : https://www.cti-commission.fr/la-cti/histoire-et-missions

Décision 2016/05-04 : décision relative au groupe HEI-ISA-ISEN (extraits liés à HEI campus Centre)
https://www.cti-commission.fr/seance-pleniere-du-10-mai-2016

Points forts notés par la CTI

Points faibles et risques notés par la CTI

Formation scientifique solide et pluridisciplinaire

Cadre de formation (locaux et équipements)

Renforcement de l’équipe enseignante à Châteauroux et investissements

Soutien des professionnels et des institutions

Projets chaque année de formation

Formation par et à la recherche

Lisibilité des domaines nuisant à l’affichage de diplôme de spécialité pour l’apprentissage

Définition des compétences professionnelles

Dispositif d’évaluation non conforme au processus de Bologne

Recrutement à Châteauroux et coût de formation

Recommandations données par la CTI (extraits) :

  • Renforcer l’implication dans les politiques de site, notamment en ce qui concerne le lien enseignement-recherche et conforter l’implantation de Châteauroux ;
  • Construire une politique globale en matière d’apprentissage ;
  • Renforcer la sensibilisation des apprentis à la recherche ;
  • Reformuler les compétences en termes d’objectifs professionnels ;

 

Décision 2014/12-04 : décision spécifique à la formation initiale sous statut d’apprentis
https://www.cti-commission.fr/wp-content/uploads/2015/03/hei_lille_decision_20141204.pdf

Points forts notés par la CTI

Points faibles et risques notés par la CTI

 La qualité de l’accompagnement individuel des apprentis (tutorat académique) et les exigences assorties (auto-évaluation, rapport annuel)

La réactivité, l’écoute et la clarté pédagogique tant vers les étudiants que vers les entreprises

L’évaluation systématique des enseignements

La dynamique entre périodes académiques et périodes en entreprise

Les locaux, le cadre de travail et les équipements

Le choix du domaine « mécatronique / robotique » au regard de la demande

L’implication du CFA

L’accompagnement des apprentis pour une mobilité internationale

L’ancrage recherche : faiblesse de la part de l’enseignement assuré par des E/C et la mise en contact des apprentis avec la recherche et ses méthodologies

La part faible des enseignements réalisée par des E/C de l’école

Les modalités de gestion, les règles et les supports de suivi différents pour les 2 cursus

L’approche compétence n’est pas aboutie et le système présente une non-conformité aux dispositifs de Bologne (attribution des ECTS éparpillées sans unités de formation intégrantes, par transformation de notes, compensation par des moyennes)

Insuffisance des ECTS alloués sur les compétences acquises en entreprise (<30%)

L’absence de comité de suivi formel de chaque cursus associant les entreprises, les élèves et enseignants

 

Recommandations données par la CTI pour la formation initiale sous statut d’apprentis :

  • Accompagner par l’embauche de personnels permanents et actifs en recherche la croissance des effectifs sur le site de Châteauroux ;
  • Augmenter tout au long du cycle la part d’enseignement réalisé par des enseignants / chercheurs actifs dans le domaine de spécialité, l’exposition à la recherche, et l’ouverture à l’innovation, afin que l’approfondissement scientifique proposé aux apprentis soit à la hauteur du grade de master attribué ;
  • Consolider et reconnaitre les compétences acquises en entreprises, notamment en augmentant la part des crédits ECTS liée à la formation en entreprise ;
  • Mettre en place des comités de perfectionnement des cursus avec les parties prenantes ;
  • Définir les modalités d’évaluation des compétences et mettre en conformité l’attribution des crédits ECTS ;
  • Surveiller l’employabilité des apprentis et adapter les flux en conséquence si nécessaire ;
  • Suivre le statut des ingénieurs embauchés.

 

Décision 2011/03-04 : décision spécifique au lancement de la formation HEI campus Centre

Points forts notés par la CTI

Points faibles et risques notés par la CTI

L’expérience de l’école dans la formation des ingénieurs sous statut d’étudiant

Un réseau d’entreprises fortement impliquées dans la formation

Un soutien fort des institutions locales et régionales, en particulier de la CCI

Une réflexion approfondie en cours sur la démarche compétences et la complémentarité école-entreprise dans l’acquisition de ces compétences

Des moyens financiers importants

L’éloignement de la maison mère avec un risque d’isolement des apprentis et de perte d’identité

Un vivier de candidats au niveau local et régional réduit

Une absence d’expérience du CFA et de HEI pour l’apprentissage au niveau ingénieur

Les conditions d’évaluation des compétences en entreprise encore à préciser

Recommandations données par la CTI pour HEI campus Centre :

  • Poursuivre les efforts de concertation et de collaboration avec les partenaires du site ;
  • Veiller à maintenir un socle commun généraliste suffisant pour les différentes filières et options, afin de maintenir la cohérence d’un seul diplôme ;
  • Surveiller l’employabilité des apprentis et adapter les flux en conséquence si nécessaire ;
  • Suivre le statut des ingénieurs embauchés ;
  • Suivre l’évolution de la typologie des entreprises partenaires ;
  • Identifier des indicateurs de niveau de recrutement et les suivre.

Pour retrouver l’ensemble des données certifiées CTI pour HEI, cliquer ici 

Pour plus d’informations, rendez vous sur : https://www.cti-commission.fr/