mécatronique-robotique

Former des ingénieurs de demain pour leur permettre d’appréhender des solutions innovantes pour maintenir les industries compétitives.

Connaissez-vous la mécatronique ?

Ce secteur d’activité fait le lien entre la mécanique, l’électronique, l’automatique et l’informatique : on y conçoit des systèmes multidisciplinaires, on apprend à les contrôler, à les rendre intelligents, plus autonomes, plus compacts, moins coûteux, plus performants. La robotique illustre parfaitement cette approche.

Automobile, aéronautique, défense, cosmétique, énergie, pharmaceutique, robotique, spatial … la mécatronique fait partie de notre quotidien et emploie plus de 35 000 personnes en France.

Avec l’émergence de l’industrie 4.0 les industries investissent dans de nouveaux équipements de production ou dans de grands projets de redéploiement d’usines, afin de répondre aux défis économiques, technologiques et organisationnels. Mécatronique et robotique sont aujourd’hui les clés de l’industrie du futur.

Et on fait quoi plus tard ?

Ingénieur mécatronique, ingénieur robotique, ingénieur production, ingénieur méthodes, ingénieur maintenance, ingénieur amélioration continue …

Entreprises partenaires

Bosch, Faurecia, Michelin, Nexans, Nexter, PSQ, Renault, SKF, Vinci Energie, Hutchinson, Siemens, Schneider, Valeo, Marelli, S.V.A. Jean Rozé …

Quelques cours :

Intégration mécatronique

Systèmes embarqués

Conception et pilotage des robots

Modélisation dynamique

Compatibilité électromagnétique

Maintenance prédictive et IA

Modélisation dynamique

Bond graph et réconciliation de données

Quelles sont les compétences clés de l’ingénieur mécatronicien ?

Le mécatronicien est un professionnel polyvalent qui possède un solide bagage technique en électronique, mécanique, informatique industrielle et automatique. Il gère des projets multidisciplinaires, épaulé par des experts dans ces différents domaines.

Sa vision globale du projet / produit sur lequel il travaille lui permet d’aborder différents aspects techniques, de la conception à la maintenance. Autonome, l’ingénieur mécatronicien doit être capable de gérer des projets variés, parfois de manière simultanée et pouvoir apporter des solutions innovantes aux différentes problématiques rencontrées. En plus des compétences techniques, il doit faire preuve de bonnes capacités relationnelles et managériales.

Une mini-usine et une halle de formation en mécatronique à votre disposition

L’école d’ingénieurs HEI campus Centre dispose d’une halle technologique dédiée à l’enseignement du domaine mécatronique et robotique. Doté d’un robot NAO, de legos® Mindstorms, d’imprimantes 3D, cet espace abrite également une mini-usine de 25 m² destinée à la fabrication de pièces plastiques, de la fabrication à l’expédition du produit.

Cette approche dynamique du fonctionnement d’une chaîne de production et de ses aléas rapproche les apprenti(e)s de la réalité industrielle.